Pratiques de l'institutionnel

***

09/03/2010

Stratégie d'intervention avec des jeunes en difficultés


La situation sociale actuelle produit de nouvelles formes de souffrance. Des problématiques de vies  insensées,  impensables, de grande  exclusion,  confrontent les  travailleurs du  social au bouleversement de leurs repères professionnels et favorisent des décisions politiques flottantes ou extrêmement segmentées. L’état social tend à devenir un auxiliaire correcteur et gestionnaire des dysfonctionnements majeurs causés par l’autonomie prise par la logique économique.

  Les réponses classiques aux troubles de comportement et de socialisation des jeunes étaient connues : correction, mises à l’écart, médicalisation, judiciarisation, enfermement…  Ces pratiques n’ont pas été oubliées, mais il est clair qu’elles sont actuellement perçues comme trop tardives, inopérantes, et parfois même  nuisibles. Et puis, que faire lorsque c’est le fonctionnement même de la société qui est mis en question comme producteur de défaillances, d’inadaptations, de désaffiliation (Castel 1998) ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire